Contact et RDV
Annecy - Albertville | RDV Rapides du Lundi au Samedi - 8h / 21h
Annecy - Albertville
RDV Rapides du Lundi au Samedi - 8h / 21h

Pringy

Pringy, Haute-Savoie

La petite ville de Pringy est située au cœur du département Haut-Savoyard proche du lac d’Annecy. La commune se trouve au Nord d’Annecy sur l’antique route de Genève. Désormais la ville de Pringy fait partie du Grand Annecy et son regroupement de plusieurs communes. Pringy est formé de plusieurs hameaux dont le Pont de Brogny. En outre les communes limitrophes sont : Annecy-le-Vieux, Argonnay, Epagny et Metz-Tessy.

La médecine ostéopathique

L’ostéopathie a été pensée par un médecin américain à la fin du 19ème siècle, Andrew Taylor Still. Sa pensée a fait des émules notamment en Angleterre où deux médecins ont été particulièrement intéressés. Il s’agit de William Garner Sutherland et John Martin Littlejohn. Tous deux apporteront des données scientifiques précises là où Still dessinait un cadre philosophique de l’ostéopathie. En effet Still la présente comme un nouvelle manière d’aborder un patient. Le thérapeute souhaite rechercher et comprendre comme le trouble s’est installé. Pour cela il base sa réflexion sur l’anatomie et la physiologie du corps humain. Dans cette réflexion Still et ses élèves vont proposer plusieurs principes, empiriques, dans un premier temps. Ces principes sont les suivants :

  • la loi de l’artère est suprême ;
  • le corps humain possède une formidable capacité d’auto-guérison et d’auto-régulation ;
  • la structure gouverne la fonction ,et inversement.

Ces principes sont pour le moins révolutionnaire dans la pensée médicale de l’époque en occident. Néanmoins la médecine orientale : chinoise ou ayurvédique par exemple, se base sur les même énoncés. Seulement en occident seule la médecine allopathique scientifique est acceptée et autorisée.

 

L’ostéopathie en Europe

Les premiers ostéopathes du 20ème siècle seront d’ailleurs uniquement des médecins ou des kinésithérapeutes qui après leurs études médicales « classiques » se sont tournés vers l’apprentissage de l’ostéopathie.

En Europe la première école d’ostéopathie voit le jour en Angleterre dans la province du Kent, à Maidstone. Elle est fondée par John Martin Littlejohn et deviendra l’European School of Osteopathy (ESO). En France des tentatives sont réalisées pour créer des écoles mais n’aboutissent pas. Il faut attendre la fin des années 1980 pour que des écoles de formation en alternance voient le jour. Notamment à Saint-Etienne, où le Centre International D’Ostéopathie (CIDO) est créé en 1987 par de jeunes ostéopathes français issus de Maidstone. L’école restera pendant près d’une vingtaine d’années très proche de Maidstone car le cursus se fera en Angleterre et en France.

La réglementation française reconnait l’ostéopathie en 2002 avec la loi Kouchner sur les professions médicales et paramédicales. Cependant les décrets d’application ne sont publiés qu’en 2007 et voit l’explosion du nombre de centres formant des ostéopathes en France. En effet la législation française bien trop laxiste permettait à l’époque la formation continue de professionnels ostéopathes en 3 ans. Et ce directement après le baccalauréat. Cela a causé une saturation du marché ostéopathique en France en 2010 et qui a toujours des répercussions aujourd’hui. Car les nouveaux décrets régulant la formation des ostéopathes en France ne sont parus qu’en décembre 2014. Soit 7 ans après la reconnaissance de la profession.

Partager cette page