Contact et RDV
Annecy - Albertville | RDV Rapides du Lundi au Samedi - 8h / 21h
Annecy - Albertville
RDV Rapides du Lundi au Samedi - 8h / 21h

La grossesse

La grossesse

De nombreuses modifications physiologiques ont lieu tout au long de la grossesse, pouvant entraîner des douleurs ; d’où l’importance d’un suivi ostéopathique, d’autant plus que la prise de médicaments est fortement déconseillée.

Les symptômes

  • Douleurs sous-costales,
  • Lombalgies, sciatalgies, cruralgies,
  • Douleurs sus-pubiennes,
  • Reflux gastro-oesophagien (RGO), pyrosis, oesophagite, hernie hiatale (par glissement),
  • Constipation,
  • Prurit, démangeaisons,
  • Vertiges, céphalées, acouphènes,
  • Jambes lourdes, crampes,
  • Dyspnée.

Les modifications

La prise de poids entraîne une augmentation du volume de l’abdomen tractant la colonne lombaire en avant, accentuant ainsi la lordose. Les autres courbures de la colonne vertébrale vont s’adapter en augmentant également leur profondeur. Ceci va sur-solliciter les vertèbres charnières et l’articulation lombo-sacrée (jonction entre la dernière lombaire et le bassin) pouvant devenir symptomatique.

A cela s’ajoute une modification hormonale favorisant la laxité ligamentaire afin que l’utérus puisse grossir. Il faut pour cela que ses attaches au niveau que ses attaches au niveau du bassin soient bien libres.

Evolution au cours de la grossesse

La croissance du fœtus et donc de l’utérus, va refouler les organes abdominaux ; ainsi :

  • L’estomac est refoulé vers le haut, dans son hiatus oesophagien, ce qui peut donner des hernies hiatales par glissement avec pyrosis et RGO.
  • Le foie bascule en arrière entraînant un surcroît de travail des fonctions glycogènes et de la bile pouvant engendrer des démangeaisons (prurit).
  • Le pancréas, comprimé par l’utérus, peut donner un diabète gestationnel par déséquilibre de ses fonctions endocrines et exocrines (sécrétions unsuline, glucagon, suc pancréatique).
  • L’intestin grêle est refoulé sur les côtés ce qui peut donner des lombalgies étant donné ses insertions au niveau des lombaires.
  • Le colon va également être repoussé pouvant entraîner hémorroïdes et constipation. Mais cette dernière est plutôt liée à l’imprégnation hormonale (progestérone) des tissus conduisant à une atonie intestinale donc un ralentissement du transit.
  • La vessie est un peu tractée vers le haut et surtout de plus en plus atone d’où un risque de cystite et de troubles de la continence.
  • Les reins sont poussés en arrière et vers le haut, contre les psoas d’où une restriction de mobilité, de possibles douleurs et un risque accru de colique néphrétique, pyélonéphrite, éclampsie (régulation tension artérielle avec le cœur).

Or ces différents organes sont reliés à la colonne vertébrale ; un trouble à leur niveau va donc favoriser un blocage pouvant entraîner une douleur.

Les soins prodigués

L’ostéopathe va s’assurer que le cadre osseux soit bien libre (principalement le bassin et les charnières). Il va travailler au niveau viscéral afin de limiter les tensions et si besoin, relâcher les muscles du plancher pelvien sur qui tout repose !

 

 

 

Partager cette page